Alexandrine Souchaud

Compositrice-interprète

Actualités



Après des semaines de travail, de réflexions, de doutes, de petites frayeurs et de belles avancées aussi… mon premier album piano solo est enfin disponible !


Il est le fruit de très belles rencontres.


Je tiens une fois de plus à remercier toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à ce projet.


En ce début mai, je vous invite donc à découvrir « Respirations ».

Il y a des expériences dont on se souviendra toute sa vie…

C’est ce qui m’est arrivé en octobre 2020, lors de l’enregistrement de mes musiques pour piano solo, au studio de Geneviève Gomez & Pascal Lamige à Ambarès, tout près de Bordeaux.

Trois jours durant lesquels, j’ai eu la chance de travailler dans la bonne humeur, le naturel et la simplicité aux côtés de personnes de grande qualité et de grand cœur.
Trois jours en totale immersion.
Trois jours qui m’ont paru à la fois une éternité, à la fois une seconde.
Trois jours que j’aimerais tant revivre des milliers d’autres fois !


Ce fut pour moi un bonheur de travailler « de concert » avec Eddy Da Costa, ingénieur son, qui avec patience et humour a su « capter » dès les premiers instants mes attentes artistiques, ma sensibilité, mon univers.

enregistrement en studio (octobre 2020)

Portrait

Née dans une famille de plasticiens, j’ai depuis toute petite développé une certaine sensibilité. Mon regard a été plongé dès l’enfance dans les tableaux de mes parents, leurs couleurs, leurs textures, les émotions qui en émanent… Ma mémoire olfactive se rappelle de l’odeur de la peinture à l’huile sur la toile, de la craie grasse, du fusain, du crayon sur le papier, des odeurs de gomme. La terre, aussi, et les mains de ma mère sculptant l’argile, mes petites mains s’y essayant aussi. Mes oreilles d’enfant ont été bercées par les grandes voix de la chanson française, le jazz et la musique classique. Un univers de couleurs, de textures et de sons.

Tout au long de mon parcours, j’ai eu la chance de faire différentes rencontres, d’être l’élève d’excellents pédagogues, l’accompagnatrice de musiciens à l’écoute qui m’ont énormément appris, d’être épaulée, encouragée, soutenue par des amis qui me sont chers.

Depuis toute petite, j’ai toujours eu beaucoup de plaisir à jouer la musique des autres, des grands compositeurs, des chanteurs, etc. Mais très tôt aussi, j’ai ressenti l’envie d’écrire mes propres mélodies, de m’exprimer, avec mes notes, par la musique, libre. Dans mes tiroirs, il y a dans de vieux cahiers, plusieurs morceaux, parfois maladroits, parfois juste griffonnés, mais empreints de fraîcheur enfantine. Je les conserve comme de petits trésors, témoins de mon histoire personnelle.

Au fil du temps, ce travail de composition est devenu essentiel à ma vie d’adulte, à ma vie de maman aussi. Il est ma bulle d’oxygène, mon « temps pour moi », mon cocon. Je le partage de temps à autres avec ma famille, mes amis, mes élèves.
Ce qui se passe quand je compose est pour moi difficile à décrire. Je dirais que je me laisse porter par l’instant ou, peut-être, par « l’instinct de l’instant ». Ma manière de créer passe d’abord par le corps et le sensible, je pose mes doigts sur le clavier et je « vois » / « j’écoute » ce qui se passe. J’essaie de sculpter les sons, à l’oreille, et sous mes doigts, au clavier.
Pour ne pas les laisser s’échapper, j’enregistre les idées, les « bribes » de musique qui me viennent. De cette façon, je peux, en quelque sorte, « fixer l’éphémère », fixer ces sons qui, une fois imaginés, joués, s’évaporent aussitôt. De là, c’est alors tout un travail artisanal qui commence : d’écriture, d’harmonisation, d’assemblage, de structuration, de construction de la musique.
J’aime jouer avec les contrastes sonores, les couleurs, les ambiances, la force/la douceur… pour aller chercher les émotions, les « chauds-froids », les moments de calme, les moments d’introspection ou d’explosion.

J’aimerais que mes musiques soient une porte ouverte à l’imagination ; j’aimerais qu’elles donnent à chacun la possibilité de s’imaginer ses propres images, de s’inventer ses propres histoires, de donner naissance à ses propres émotions ; qu’elles offrent un moment de rêve, de pause, d’évasion ; qu’elles ramènent son auditeur à des souvenirs, le transporte dans un futur ou l’ancre dans l’instant présent.

Parcours

Mon parcours est jalonné d’expériences musicales diverses et variées. Depuis toute petite, la musique y occupe une place omniprésente. Dès l’enfance, j’ai suivi parallèlement à mon cursus scolaire, le cursus d’études musicales au Conservatoire de Brive-la-Gaillarde en Corrèze.

Après les années lycées, j’ai d’abord obtenu un DEUST Métiers de la Culture à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges en 2002. Puis j’ai souhaité me spécialiser en musicologie. J’ai pour cela intégré tout d’abord l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux. J’y ai passé mon DEUG de Musique et Musicologie en 2004 puis me suis envolée vers Paris, où j’ai poursuivi mes études à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) en Musique et Musicologie. Depuis 2013, je suis titulaire d’un doctorat en Sociologie de la Musique.

Parallèlement à mon parcours d’étudiante, j’ai accompagné différents artistes (concerts flûte et piano, spectacles de chansons à texte) et je suis devenue professeure particulier de piano.

Installée aujourd’hui en région toulousaine, j’ai le plaisir d’enseigner et de créer (illustrations sonores pour divers supports – vidéos, émission de radio pour l’ADEME Nouvelle-Aquitaine, contes pour enfant, etc. –, musiques pour piano, chansons, etc.). Ma récente collaboration avec l’ADEME Nouvelle-Aquitaine me tient à coeur. A mon échelle de musicienne je souhaite apporter une « pierre » par les sons, la musique, les émotions, les sensations, pour amener chacun.e d’entre nous à s’interroger sur notre devenir commun et sur celui de notre Terre. 

 

 

Compositions (extraits)

Ecouter "chevauchee"
Ecouter "batiment"

Pour toute question, vous pouvez me contacter au 0677589111
ou avec le formulaire ci-dessous